Vers la « coronarécession »…

Analyse15 mars 2020 |

Un virus a frappé la Chine, il y a quelques semaines de cela, et l’économie mondiale est sur le point de vaciller. L’OCDE a, d’ailleurs, revu récemment ses prévisions de croissance à la baisse. Cet accès de sinistrose n’a plus grand-chose à voir avec la situation en Chine, où l’épidémie semble bien maîtrisée depuis quelques temps déjà.

Le pessimisme de l’OCDE se fonde davantage sur la propagation du coronavirus à d’autres parties du globe. La situation n’est plus complètement sous contrôle. Comme nous allons le voir, le coronavirus met à nu de profondes fragilités structurelles lovées au cœur de nos économies. Ces déséquilibres peuvent, d’ailleurs, conduire, comme nous le verrons, à une récession généralisée, spécialement si le pic des contaminations n’est pas encore atteint en mai.

À télécharger

Lire le texte (pdf, 0 bytes)