Le Chili à la croisée des chemins

Analyse14 mars 2020 |

Si le soulèvement populaire qui secoue le Chili depuis plus de trois mois était hautement probable, sa magnitude a cependant quelque chose d’inédit. Au-delà d’un malaise social exprimé dans la rue avec une violence peu ordinaire, cette révolte prétend décadenasser la matrice socio-politique néolibérale d’une transition démocratique jamais parvenue à véritablement solder l’héritage de la dictature militaire. Cette crise majeure plonge le Chili dans une période de grande incertitude qui pourrait déboucher sur l’élaboration d’un nouveau pacte social entre les différentes composantes de la société (version optimiste) ou voir, au contraire, émerger une réponse autoritaire et réactionnaire (version pessimiste).

 

À télécharger

Lire le texte (pdf, 0 bytes)