Bolivie: un nouvel espoir

Vidéoconférence
20 novembre 2020 | 20:00
World wide web
 

Un an après le coup d’État militaire et policier appuyé par l’administration Trump et le Brésil de Jair Bolsonaro, « Lucho » Arce et David Choquehuanca ont été élus président et vice-président de l’État plurinational de Bolivie. Leur parti de gauche, le MAS, a raflé la majorité dans les deux chambres de la démocratie représentative bolivienne. Une marée « masiste » exceptionnelle, une participation à l’élection très élevée… à bien des égards, ce fut le scrutin de tous les records. Tout cela sous surveillance internationale.
L’événement a une répercussion de très grande importance pour les Amériques et dément l’hypothèse d’un déclin des gauches latino-américaines de gouvernement et de mouvements sociaux. Ces expériences politiques restent absentes des débats en Europe, sinon pour tenter de discréditer les quelques partis de gauche européens solidaires de leurs camarades ou simplement inspirés par et les batailles menées et les réussites obtenues sur le continent de Simon Bolivar.
Nous reviendrons donc sur l’histoire incroyable bolivienne et sur l’espoir qu’elle représente pour les peuples et la gauche avec Maxime Ramirez, observateur belge du Parti de la Gauche Européenne et du Mouvement Demain lors du scrutin bolivien.

Coorganisation: À Contre Courant, VENESOL et Association Culturelle Joseph Jacquemotte, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Facebook live à 20:00 sur la page d’À Contre Courant: https://www.facebook.com/AContreCourant.be (aucun compte Facebook n’est nécessaire)