Tous indépendants et le droit du travail pour les historiens?

Conférence-débat
15 mars 2018 | 19:30
Bruxelles
 

Dans beaucoup de métiers, nous voyons apparaître, à côté des salariés, des professionnels sous statut indépendant. D’abord cantonné à des métiers intellectuels à la frontière de la profession libérale, cela contamine maintenant toutes les activités, y compris celles déjà marquées par la précarité et la pénibilité (horeca, construction, transport).

La lutte des coursiers DELIVEROO a mis cela en lumière dans un contexte ou l’économie dite « collaborative » ou de « plateforme » sert de prétexte, et la régression sociale présentée comme progrès. Dans ce dossier, un employeur prétend imposer brutalement à tous ses travailleurs d’adopter le statut d’indépendant. Dans leur lutte, ces travailleurs associent indépendance et esclavage, ce qui montre l’étendue du paradoxe auquel on est arrivé. Les autorités se disent impuissantes.

Se manifestent des velléités patronales de créer un nouveau statut entre le salarié et l’indépendant. Sans doute pas pour la « nouvelle » économie qui a déjà trouvé plus radical, mais pour démanteler les droits des travailleurs de l’économie plus traditionnelle.

Pour évoquer cette situation, les moyens de lutte et les éventuels leviers juridiques, nous accueillons Martin Willems, secrétaire permanent CNE en charge de ce dossier, et Jean-Bernard Robillard, porte-parole du Collectif des coursier·e·s.