Service communautaire, retour à l’esclavage?

Conférence-débat
28 mai 2018 | 19:00
Bruxelles
 

Dans le cadre d’un projet individualisé d’intégration sociale (PIIS), les CPAS peuvent établir des contrats de service communautaire avec les bénéficiaires de l’aide sociale. Les signataires s’engagent alors à prester gratuitement des services pour la collectivité. Présenté comme une démarche volontaire censée faciliter le retour à l’emploi, le service communautaire exploite et précarise les plus fragiles, risque fortement de devenir une condition au maintien de l’aide financière et menace in fine l’emploi des travailleurs et des travailleuses dans le secteur des services aux personnes et à la communauté.

Pour comprendre ce mécanisme, faire le point sur ce dossier et dresser l’état de la contestation, nous accueillerons Yves Martens (Collectif Solidarité Contre l’Exclusion), membre de la plateforme « Boycott service communautaire ».