Bruxelles ne dort jamais… Et ses habitants?

Conférence-débat
24 octobre 2017 | 19:00
Bruxelles
 

À Bruxelles-Ville, l’équipe a connu quelques changements mais la tactique reste la même. Ancien échevin du Tourisme devenu bourgmestre, Philippe Close poursuit une politique de développement économique de la ville basée sur l’événementiel, le tourisme de masse et le commerce de grandes enseignes.

La concertation promise autour du piétonnier est masquée par le bruit des travaux et les centres commerciaux poussent comme des champignons, tandis que des « Free Shopping Bus » transportent gratuitement et sans émission de CO² les amateurs de shopping.

La Ville se pose en championne de l’événementiel, avec notamment Bruxelles-les-Bains ou les Plaisirs d’Hiver, mais aussi en opérateur culturel incontournable avec le Brussels Summer Festival et sa mainmise sur des salles de spectacles comme le Cirque royal ou la Madeleine.

Depuis les attentats, la capitale tente de se refaire une beauté et fait de l’œil aux touristes. La prostitution est bannie et la Bourse se prépare à muer en beer temple.
À l’instar de Barcelone, de nombreuses villes européennes souffrent aujourd’hui de ce modèle de développement: disparition du commerce de proximité, nuisances en tous genres, fuite des habitants, privatisation du patrimoine culturel, délitement du lien social… Bruxelles risque-t-elle de perdre son âme?

Nous ferons le point sur ces dossiers et l’état de la résistance citoyenne avec Isabelle Marchal et Marie-Anne Swartenbroeckx (Platform Pentagone).

Informations: Thomas Héricks – 0473 40 00 71