La crise en Argentine. Aucune amélioration en vue…

Analyse9 mars 2019 |

L’Argentine constitue le laboratoire des droites latinoaméricaines depuis bientôt quatre ans. C’est en décembre 2015, en effet, que Mauricio Macri prenait les rênes du pouvoir à Buenos Aires. L’événement était historique. Pour la première fois dans l’histoire des fiers gauchos, la droite libérale-conservatrice arrivait au pouvoir sans passer par un coup d’Etat. On allait voir ce qu’on allait voir. Et on a vu. C’est plutôt une pluie de désillusions qui a, en fin de compte, attendu les Argentins…

À télécharger

Lire le texte (pdf, 0 bytes)