Que penser de la zone euro ? Petit détour par les chiffres

Analyse21 avril 2017 |

Selon l’économiste Robert Mundell, une zone monétaire est optimale lorsque les ays intégrant la dite zone présentent cumulativement quatre caractéristiques. Tout d’abord, la mobilité des facteurs de production. Ce qui implique une liberté de mouvement des capitaux et des travailleurs. Ces derniers doivent pouvoir, sans difficultés, trouver un emploi dans n’importe quel pays constitutif de la zone monétaire envisagée. Si on peut vérifier, dans le cas de l’Union européenne, une parfaite mobilité des flux de capitaux, il n’en va évidemment pas de même pour le facteur travail, ne fût-ce même qu’en raison de limites linguistiques. Ensuite, un système de redistribution fiscale doit exister qui permette de transférer des capitaux d’un pays à un autre en fonction des chocs économiques. Là encore, on vérifiera que l’Union européenne n’a jamais présenté de telles caractéristiques sur le plan fiscal.

À télécharger

Lire le texte (pdf, 283 KB)