L’hégémonie américaine en crise. Le cas des sanctions contre l’Iran…

Étude29 septembre 2019 |

Les tensions grandissantes dans la région du Golfe Persique inquiètent de nombreux observateurs. Au cœur de la présente crispation, il y a la relation, toujours compliquée, entre l’Iran et les Etats-Unis. Cette fois, la discorde se rapporte à l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien de juillet 2015. A l’époque, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (soit les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni), l’Allemagne et l’Union européenne avaient convenu qu’en échange d’un contrôle sur le programme nucléaire développé par l’Iran, les sanctions économiques américaines à l’encontre de Téhéran étaient levées.

À télécharger

Lire le texte (pdf, 523 KB)