La crise. Encore et encore…

Analyse24 avril 2019 |

Alors que le printemps débutait, de noires prophéties se multipliaient dans les média. Entre deux développements sur Shakespeare ou la conduite d’orchestre, Jacques Attali vaticinait dans les pages de l’Echo : « Je crois qu’on est au bord, et je ne sais pas si c’est dans trois semaines ou dans deux ans, d’une grande crise économique mondiale »[1].

 

Quelques jours plus tard, c’était au tour de Georges Ugeux. Dans La Libre[2], l’ancien vice-président de la Bourse de New York joignait, pour sa part, à la pratique de la divination une tentative de raisonnement diagnostique.

[1] L’Echo, édition mise en ligne le 11 mars 2019.

[2] La Libre Belgique, édition mise en ligne le 18 mars 2019.

 

Cette analyse est parue dans la numéro 4/2019 (mai 2019) de La Revue Nouvelle

À télécharger

Lire le texte (pdf, 344 KB)