Faire le point sur la nature

Analyse16 novembre 2016 |

Qu’est-ce que la nature ? La question peut sembler, de prime abord, évidente. Nous allons voir que la nature est aussi un concept philosophique. Nous allons voir que cette discussion, à première vue fort théorique, a des implications politiques, selon nous, intéressantes.

Selon la conception courante, quand on part à la campagne, à la mer ou à la montagne, on va au contact de la nature tandis que la ville représente l’opposé de la nature. La nature est, dans l’acception courante du terme, ce qui s’oppose à l’artefact. La nature est également ce qui s’oppose aux productions humaines ou encore à la conscience. Ces oppositions binaires ne sont pas sans évoquer d’autres à la façon dont le déterminisme constitue l’antithèse du libre arbitre ou encore comme le corps (soumis aux lois de la physique, la chimie et de la biologie, bref les sciences de la nature) s’oppose à l’âme (ou à la conscience). Tout ceci semble solide et presque éternel. Cette opposition entre nature et culture est pourtant assez récente. Elle apparaît vers le XVIIème siècle et elle est géographiquement située en Europe.

À télécharger

Lire le texte (pdf, 157 KB)