L’accord de paix en Colombie, un nouveau génocide politique?

Conférence-débat
9 juillet 2019 | 19:00
Bruxelles
 

Suite à quatre ans d’intenses négociations pour concevoir le projet d’une nouvelle Colombie démocratique, sociale et pacifiée, l’état colombien et la guérilla des FARC-EP ont signé le 24 novembre 2016 les accords de paix de la Havane pour la fin du conflit social et armé, la participation politique et la reconstruction du pays.
Néanmoins, depuis la signature de l’accord jusqu’à aujourd’hui, une violente répression s’exerce contre les ex-guérilleros, les leaders sociaux et syndicaux, défenseurs des droits de l’homme, peuples indigènes, paysans, afro-descendants, environnementalistes, organisations féminines, affiliés et militants de partis et de mouvements de gauche. On dénombre ainsi plus de 700 assassinats, dont 133 ex-combattants des FARC et membres du parti politique issu de l’accord de paix, Force Alternative Révolutionnaire du Commun.
Nous accueillerons donc à la sénatrice Griselda Lobo et le Représentant à la Chambre Jairo Cala, membres de la direction du parti, qui lanceront un appel à la solidarité internationale pour défendre l’accord de paix et réclamer sa mise en œuvre par l’État comme un principe indissociable de la vie en démocratie et arrêter le bain de sang frappant la société colombienne.