En marche arrière, la France selon Macron

Conférence-débat
11 juin 2017 | 19:00
Saint-Gilles
 

Après deux quinquennats où il a œuvré à inspirer les gouvernements, le Président Macron compte aujourd’hui passer l’accélérateur, emboîtant le pas des gouvernements qui se sont succédé lors des dernières décennies. Secondé par un exécutif fortement marqué à droite, et dans la droite ligne d’une Europe austéritaire, il prépare une litanie de reculs sociaux : ubérisation et précarisation de l’emploi, négociation des normes en entreprises, réforme de l’assurance-chômage, exonération des heures supplémentaires, allègement des cotisations sociales, baisse de l’ISF, baisse des dépenses publiques… Mais Emmanuel Macron ne dit rien sur l’essentiel : comment remettre en cause la domination de la finance libéralisée sur l’économie et sur les entreprises ; comment engager la transition écologique (malgré l’alibi Hulot) ; comment assurer un renouveau productif de l’économie française.

La marche d’Emmanuel Macron est ainsi une marche à reculons, dans le monde glacé d’individus désocialisés avides de réussite individuelle. En poursuivant leurs intérêts égoïstes, ces individus sont seuls responsables de leurs succès et de leurs échecs – et nombreux sont ceux qui, pauvres, ouvriers, malades, jeunes, devront rester au bord du chemin.

 

Le jour-même du premier tour des élections législatives (premiers résultats en direct), nous étudierons le cas Macron avec Dany Lang, économiste atterré et maître de conférences à l’Université Paris 13, Sorbonne Paris Cité et professeur à l’Université Saint Louis. Dany Lang a corédigé avec Henri Sterdyniak l’analyse « Emmanuel Macron, l’économie en marche arrière ».

Une coorganisation Association Culturelle Jospeh Jacquemotte – À Contre-courant

Informations: Thomas Héricks – 0473 40 00 71