Déconstruire le discours néolibéral: les métaphores comme instruments de naturalisation des enjeux économiques

Conférence-débat
8 novembre 2016 | 19:00
La Louvière
 

Parmi les armes qu’utilise l’idéologie dominante, le langage est sans doute l’une des plus subtiles pour conquérir les consciences, marquer les esprits, donner comme naturel ce qui, après tout, n’est jamais qu’un choix politique au service d’un système.

Artur Boriello, auteur d’une thèse sur les discours de trois premiers ministres, un Italien et deux espagnols, justifiant leurs politiques d’austérité, s’est attaché à étudier les métaphores utilisées par ces politiciens pour… « faire passer la pilule ».

Une façon de déconstruire le discours néolibéral que le Club Achille Chavée est heureux de vous faire découvrir.

Par Arthur Borriello, Docteur en sciences politiques et sociales