Conférence/débat: L’hégémonie américaine en crise

Rencontre-débat
21 novembre 2019 | 19:00
souvret

L’hégémonie américaine en crise.

Les tensions grandissantes dans la région du Golfe Persique inquiètent de nombreux observateurs. Au cœur de la présente crispation, il y a la relation, toujours compliquée, entre l’Iran et les Etats-Unis. Cette fois, la discorde se rapporte à l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien de juillet 2015. A l’époque, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (soit les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni), l’Allemagne et l’Union européenne avaient convenu qu’en échange d’un contrôle sur le programme nucléaire développé par l’Iran, les sanctions économiques américaines à l’encontre de Téhéran étaient levées

En mai 2018, les Etats-Unis se sont retirés unilatéralement de l’Accord et dans la foulée ont décidé d’appliquer « le niveau le plus élevé de sanctions économiques possibles » contre l’Iran. Cette rencontre-débat vise à faire le point sur les enjeux géopolitiques et géoéconomiques profonds relatifs à la crise iranienne. Plus particulièrement, on envisagera la confrontation entre l’Iran et les Etats-Unis à travers le prisme de la perte de puissance des Etats-Unis, depuis la crise de 2008, au profit de la Chine. Chemin faisant, nous verrons que l’analyse de la question iranienne passe par la prise en compte de toute une série d’agressions états-uniennes ailleurs dans le monde. Ce parti-pris analytique correspond à un fait. Depuis 1945, la politique étrangère des Etats-Unis est intrinsèquement une politique mondiale en ce sens que chaque décision adoptée par Washington dans le domaine des relations extérieures exerce directement son influence sur tous les pays du monde en même temps. Les Etats-Unis donnent le « la » de la politique internationale depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Intervenant: Xavier Dupret