Ciné-rencart de Big Brol: KOLLEKTIVET (LA COMMUNAUTÉ)

Ciné-club
8 décembre 2016 | 20:00
Leernes

LES CINÉRENC’ARTS 2016/2017 DE BIG BROL

A LA MAISON DE

LA LAÏCITÉ DE FONTAINE

Place Degauque,1 – 6142 Leernes (ancienne maison communale de Leernes)

LE JEUDI 8 DÉCEMBRE 2016 À 20H

KOLLEKTIVET (LA COMMUNAUTÉ)

de Thomas Vinterberg (Danemark 2015)

avec Ulrich Thomsen, Fares Fares, Trine Dyrholm, Lars Ranthe, Julie Agnete Vang

Thomas Vinterberg se souvient avec tendresse de sa vie en communauté…

Héritant de la maison de son père avec qui il avait coupé les ponts depuis des années, Erik (Ulrich Thomsen), professeur d’architecture, veut s’empresser de la vendre. Sous la pression de sa femme Anna (Trine Dyrholm), présentatrice vedette du JT danois, et de sa fille, jeune adolescente, il accepte de s’y installer. N’ayant pas les moyens de payer seul les charges de cette énorme propriété, le couple décide de vivre en communauté, avec quelques amis. Mais quand Erik tombe sous le charme de l’une de ses étudiantes, un grain de sable vient enrayer la belle mécanique et rompre le charme idéaliste…

Après le très classique « Loin de la foule déchaînée », très belle adaptation du roman de l’Anglais Thomas Hardy avec Carey Mulligan et Matthias Schoenaerts, Thomas Vinterberg est de retour avec un film danois beaucoup plus personnel. Pour « Kollektivet », le cinéaste s’est en effet inspiré de son enfant dans les années 70, quand il vivait lui-même en communauté avec ses parents.

A nouveau coécrit avec Tobias Lindholm (« Hijacking », « Borgen »), « Kollektivet » est un film trendre, là où l’on s’attendait sans doute à ce que, comme dans « Festen », Vinterberg fasse exploser cette cellule familiale recomposée. Il s’agit au contraire d’essayer ici de renouer avec l’esprit de pureté de la vie en commun, même s’il n’élude évidemment rien des difficultés que pose le vivre-ensemble…

Dommage qu’il verse dans un final tire-larmes un peu trop sentimental car pendant une heure et demie, Vinterberg était justement parvenu à garder l’équilibre entre rire et larmes pour retracer la cohabitation de cette joyeuse bande. Tout en filmant le sacrifice d’une femme prête à tout pour tenter de conserver l’amour de son mari volage, allant jusqu’à accepter que sa nouvelle maîtresse rejoigne la communauté… Dans ce rôle douloureux, Trine Dyrholm se révèle bouleversante – elle a d’ailleurs décroché le prix d’interprétation à la Berlinale. Tout comme l’excellent Ulrich Thompsen, elle était d’ailleurs déjà de l’aventure « Festen ». Ce qui vient encore renforcer le sentiment de cousinage contradictoire entre les deux films. Et montrer combien, à bientôt 47 ans, Vinterberg s’est assagi et a changé de point de vue sur la famille…

La libre Belgique

Cinéma & un verre de vin 3 E

Organisation : BIG BROL asbl – le PROGRÈS asbl

Collaboration :

La Province de Hainaut – Maison de la laïcité de Fontaine – Ville de Fontaine-L’Evêque – Article 27
Fleurs Cristaline – SPRL – l’Étude (A. Fiore) – Bureau Patri SPRL

A LA MAISON DE LA LAÏCITÉ DE FONTAINE

Place Degauque,1 – 6142 Leernes(ancienne maison communale de Leernes)

renseignements :

071 545 104 – 0497 535 034 – guidf7@gmail