André Dartevelle

Ciné-débat
23 mars 2017 | 20:00
Courcelles
Gratuit

Progrès et Culture et La Posterie Centre culturel de Courcelles asbl organisent à La Posterie 46 rue Philippe Monnoyer 6180 Courcelles, une séance projection-débat
à la mémoire d’André DARTEVELLE, journaliste, documentariste, producteur et réalisateur à la RTBF.

Le film « Une vie contre l’oubli » *, réalisé en 2014 par la cinéaste Kita BAUCHET, sera suivi d’un débat autour des grands magazines de reportages auxquels André Dartevelle a participé depuis son entrée à la RTBF en 1973. Des magazines qui ont fait l’histoire de la RTBF, tels Neuf millions neuf, À suivre, Strip-tease, Traces, Portraits, un style propre de reportage axé sur l’humain et l’envie de changer le monde, novateur et progressiste, marque d’une lignée de journalistes comme Josy Dubié, Henri Mordant, Marco Lamensch et Jean Libon, Jacques Laurent, Anne Hislaire…

Le documentaire de Kita Bauchet est un interview-mémoire d’André Dartevelle quelque temps avant sa mort, cadencé par une large part d’extraits choisis dans sa filmographie riche de plus
de 150 reportages et documentaires, créés en collaboration avec des réalisateurs comme Gérard Corbiau, Manu Bonmariage, Michel Khleifi, Marie-Hélène Rabier, Luc et Jean-Pierre Dardenne.
Les reportages d’André Dartevelle rendent compte des grands mouvements sociaux et politiques, en Belgique comme à l’étranger. Les thèmes qu’il aborde sont très étendus, allant des
tensions communautaires à la parole ouvrière, des droits des chômeurs aux conditions de vie des prisonniers, de l’émancipation des femmes aux luttes sociales. Il donne essentiellement la parole aux exclus de la société, aux laissés pour compte, aux opprimés.

En dehors de la Belgique, il filme la transition démocratique en Espagne, après la mort du dictateur Franco. Il témoigne des guerres libanaises, de la question palestinienne en Israël-Palestine,
des conflits en Amérique centrale (Salvador, Nicaragua) et de la résistance populaire au Brésil. Dans la dernière étape de sa vie professionnelle, il entamera un travail de remémoration, consacrant plusieurs documentaires indépendants aux survivants et combattants du nazisme (Seuls restent les arbres, À mon père résistant, Léni, la vie après la mort, …) ainsi qu’aux descendants de la première guerre mondiale en Belgique (Trois journées d’août 1914).

Un débat ouvert au public suivra la présentation et la projection du film, en présence de la réalisatrice Kita Bauchet, à propos des magazines télévisés de reportage, d’hier et d’aujourd’hui.
Avec la participation d’Hughes Le Paige, journaliste RTBF, de Wilbur Leguebe, président de la Commission de sélection du film documentaire au Centre du Cinéma de la FWB et anciennement responsable des coproductions documentaires RTBF, de Manu Bonmariage, auteur de nombreux films documentaires, et d’autres intervenants proches de André Dartevelle et son film-mémoire.

Un événement initié par Progrès et Culture, avec le soutien de l’Association Culturelle Joseph Jacquemotte (ACJJ), de la Fédération Wallonie-Bruxelles et en partenariat avec La Posterie Centre
culturel de Courcelles asbl.

*« Une vie contre l’Oubli » est un film produit par Julie Frère (Dérives asbl), co-produit par la RTBF (Unité de Programmes Documentaires) et par le Centre de l’audiovisuel à Bruxelles (CBA), avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et en collaboration avec la Sonuma.