Dette grecque. Comment en sommes-nous arrivés là ?

Analyse16 juin 2017 |

La Grèce est revenue, pour un temps, sous les projecteurs de l’actualité à l’occasion de la négociation entre Athènes et ses créanciers européens. A l’occasion de ce round, la Grèce n’a rien obtenu concernant l’allègement du fardeau de la dette. Cette mauvaise nouvelle tombait évidemment mal. Pour donner une idée de la situation dramatique dans laquelle se trouve le pays, on reprendra cette statistique issue d’une source peu suspecte de gauchisme vitupérant.

En l’occurrence, il s’agit d’Eurostat, c’est-à-dire la Direction générale de la Commission européenne chargée de l’information statistique, qui faisait savoir dans un bulletin que le taux de risque de pauvreté en Grèce avait dépassé les 35% (35,7%) en 2015. Seules la Roumanie et la Bulgarie (41,3%) surclassaient la Grèce.

À télécharger

Lire le texte (pdf, 222 KB)