Dette et austérité en zone euro

Analyse1 septembre 2016 |

Les politiques d’austérité, au sein de la zone euro, font, depuis longtemps, l’objet d’une dénonciation de la part des milieux de gauche quant à leur caractère socialement injuste. En revanche, on trouve peu d’analyses de leur caractère économiquement inefficace.

Il est vrai que les économistes, en rupture avec l’idéologie dominante, ne sont pas légion. Voilà pourquoi l’analyse économique stricto sensu des effets politiques d’austérité ne bénéficie guère d’une grande exposition médiatique.

Une spécificité européenne

En 2009, la crise faisait rage sur le Vieux Continent. A cette époque, le Produit Intérieur Brut (PIB) des pays les plus avancés a diminué de 4,25%. Il s’agit du plus fort recul de l’économie mondiale enregistré depuis la Deuxième Guerre mondiale, ni plus ni moins. Dès lors, en 2009, les plans de relance se sont multipliés dans la zone euro. Ce type de politique entre naturellement en contradiction avec les dispositions du traité de Maastricht conclu en 1992.

Lire le texte (pdf, 253 KB)