De quoi Macron est-il le nom ?

Analyse24 décembre 2018 |

Au cœur d’une tourmente politique comme la France en a connu peu, le président Emmanuel Macron apparaît, plus que jamais, comme le Roi nu du conte d’Andersen. Recroquevillé en son Palais, en plein cœur d’une émeute, il laisse filtrer qu’il fait refaire la moquette de l’Elysée, siège de la présidence française, pour un montant de 300 000 euros.

Il y a là, la dernière expression d’une arrogance toute sarkozyenne, qui a vu M. Macron qualifier les salariées de l’entreprise Gad d’« illettrées » lorsqu’il était encore ministre de l’Economie de François Hollande ou encore parler des Français comme des « fainéants » ou des « Gaulois réfractaires ».

À télécharger

Lire le texte (pdf, 212 KB)