Crise du commerce mondial et actualité de la démondialisation

Analyse29 mars 2016 |

L’habitant de Londres pouvait commander par téléphone divers produits de la terre entière et s’attendre raisonnablement à ce qu’ils lui soient livrés rapidement à domicile, il pouvait en même temps risquer sa fortune en investissant dans les ressources naturelles et les entreprises nouvelles de n’importe quel coin du monde… et, surtout, il considérait que cet état de choses était normal, certain et permanent, que cela ne pouvait changer que dans le sens de l’amélioration, et que toute exception était scandaleuse, aberrante et évitable

(J. M. Keynes, 1919, parlant de la période antérieure à 1914 in La pauvreté dans l’abondance, collection Tel (n°320), Gallimard, Paris, 2002, p.243)

Parmi la myriade de commentaires qui se proposent d’anticiper les tendances de l’économie mondiale, un indicateur a été plutôt abondamment commenté par la presse spécialisée1 . En l’occurrence, il s’agit du Baltic Dry Index (BDI) qui permet d’anticiper les prix pour le transport maritime en vrac de produits dits secs (principalement le charbon, les minerais et les céréales). Le BDI est publié depuis 1985 par la société Baltic Exchange Limited company basée à Londres.

De par sa fonction d’indicateur de coûts, le BDI s’avère plutôt pertinent pour situer la demande de transport international et partant, le dynamisme du commerce mondial. L’histoire récente nous a permis d’identifier de bien troublants parallélismes entre les fluctuations du BDI et celles de l’économie mondiale.

Parallélismes

C’est ainsi qu’au printemps 2008, peu avant que n’éclate la crise des subprimes, le BDI atteignait un plus-haut historique en dépassant largement les 11.000 points2 . L’évolution de l’index était portée par le supercycle des matières premières résultant de la croissance à deux chiffres de l’économie chinoise. Cette dernière a alimenté une demande croissante de matières premières de la part de l’atelier du monde tant et si bien que le transport maritime a, durant la première décennie du nouveau millénaire, connu une croissance ininterrompue.

Lire le texte (pdf, 497 KB)